Le contexte de l'étude

Si l'hôtel Aubecq se distingue par son histoire tourmentée, il se caractérise aussi en étant le dernier bâtiment de la période Art Nouveau d'Horta. C'est un bâtiment exceptionnel même pour les standards du Maître.

La genèse particulière du projet a amené l'Architecte à se surpasser dans la maîtrise de la complexité des formes. Victor Horta a exploité la disposition et l'orientation particulière du terrain pour traiter les trois façades du bâtiment dans un langage mixte. En effet, d'après les documents d'archives, on observe le traitement à prédominance urbaine de la façade à rue et le traitement volumique en intérieur d'îlot. L'articulation de ces deux parties est assurée par l'oriel de l'angle et le balcon périphérique.

Tout ceci est appuyé par un langage formel et une stéréotomie (taille des pierres) tout à fait originaux dans leurs aboutissements et leurs complexités. Dès lors, nous avons été contraint de revoir nos méthodes de travail habituelles pour utiliser des moyens d'acquisition sophistiqués.

facade
facade
facade
facade

contacts/infos

Direction technique et scientifique

Nicolas Beullekens

Opérateurs scanner 3D

Chrisitan Chaidron, Nicolas Angelo et Nicolas Beullekens

Photogramétrie

Nicolas Beullekens & Stéphane Huart

Remontage virtuel

Nicolas Angelo & Stéphane Huart

Programmation Blender et web

Stéphane Huart

Infos

En 2007, l'architecte Nicolas Créplet nous contacta dans le but d'effectuer le relevé précis d'un ensemble de pierres de taille prestigieuses, Celles-ci, retrouvées dans un terrain vague, constituaient auparavant la façade à rue de l'hôtel Aubecq construit par Victor Horta vers 1900 et démoli en 1950.

Commanditaires

Direction des monuments et sites

Région Bruxelles-Capitale

Acquisitions réalisée par

O'point Associates

Contact

Contactez nous